les traducteurs critique

Assez proche aussi des intrigues propres aux romans d'Agatha Christie, Les Traducteurs brille par une forme de démesure, qu'on remarque dès la découverte du casting. La chasse est alors lancée pour découvrir qui est le fautif. CRITIQUE / AVIS FILM - Parce que c'est rare, parce que c'est parfois brillant et toujours amusant, "Les Traducteurs" et son intrigue machiavélique proposent un vrai moment de cinéma, où le plaisir de se plonger dans le jeu de rôles et de pistes semble partagé autant par les comédiens que par les spectateurs. Il y a donc un manuscrit brûlant, troisième tome de la trilogie Dedalus, neuf traducteurs pour en faire une traduction simultanée, et un éditeur requin qui les confine dans un bunker de luxe pour s'assurer qu'il n'y aura aucune fuite. : Les anecdotes de cinéma, CUBAN NETWORK d’Olivier Assayas : la critique du film, LA DERNIÈRE VIE DE SIMON de Léo Karmann : la critique du film, MISS de Ruben Alves : la critique du film, ADIEU LES CONS d'Albert Dupontel : la critique du film, ANTOINETTE DANS LES CÉVENNES de Caroline Vignal : la critique du film, PARENTS D'ELEVES de Noémie Saglio : la critique du film, THE GOOD CRIMINAL de Mark Williams : la critique du film, 30 JOURS MAX de Tarek Boudali : la critique du film, DRUNK de Thomas Vinterberg : la critique du film, MON COUSIN de Jan Kounen : la critique du film, RELIC de Natalie Erika James : l'avis de Fred, MON GRAND-PERE ET MOI de Tim Hill : la critique du film, BLACKBIRD de Roger Michell : la critique du film, BILLIE de James Erskine : la critique du film, ANTEBELLUM de Gerard Bush et Christopher Renz : l'avis de Fred, REMEMBER ME de Mark Rosete : la critique du film, ROCKS de Sarah Gavron : la critique du film, ADOLESCENTES de Sébastien Lifshitz : la critique du film, BLOOD MACHINES de Seth Ickerman : la critique du film, POLICE d'Anne Fontaine : la critique du film, ÉNORME de Sophie Letourneur : la critique du film, EMA de Pablo Larrain : la critique du film, PETIT PAYS d'Eric Barbier : la critique du film, UNE BARQUE SUR L'OCÉAN de Arnold de Parscau : la critique du film, LES NOUVEAUX MUTANTS de Josh Boone : la critique du film, EFFACER L'HISTORIQUE de Benoît Delépine et Gustav Kervern : la critique du film, NEVER RARELY SOMETIMES ALWAYS de Eliza Hittman : la critique du film, CONNECTÉS de Romuald Boulanger : la critique du film [Amazon prime], COMMENT JE SUIS DEVENU SUPER-HÉROS de Douglas Attal : la critique du film, CARGO de Arati Kadav : la critique du film, THE DOORMAN de Ryûhei Kitamura : la critique du film, BRONX d’Olivier Marchal : la critique du film [Netflix], L’HOMME DU PRÉSIDENT de Woo Min-ho : la critique du film, REBECCA de Ben Wheatley : la critique du film [Netflix], A propos / Nous contacter / Politique de confidentialité. À personne, et sûrement pas à celui qui raconte l'histoire. Il y a d’abord l’envie de signer un véritable dédale cinématographique, un thriller machiavélique où tout n’est qu’illusion et jeux de miroir, où il est impossible de prendre pour acquis chaque ligne de l’histoire. Onze traducteurs de différents pays sont réunis dans un bunker pour traduire dans le plus grand secret, le dernier tome d’une saga littéraire à succès. Les Traducteurs de Régis Roinsard, en salle le 29 janvier 2020. C'est ainsi le cas de plusieurs traducteurs, qui ont un temps et une identité plus réduits que d'autres. Les Traducteurs est en effet un "whodunit", un thriller à énigmes où le suspense doit être roi, la surprise constante, et les révélations inattendues. Carte d’identité : Mais malgré ces précautions, les dix premières pages du livre sont dévoilées sur Internet. Sur le papier, tout était réuni pour faire des Traducteurs, un thriller redoutablement haletant, une sorte de toile d’araignée dans laquelle on serait happé et pris dans l’intensité d’un engrenage implacable, avide d’avoir le fin mot de l’histoire. On ne verra pas tous les personnages également détaillés, et en plus de l'énigme qui les concerne tous, il y a aussi des moments de romance et de drames personnels qui ne concernent que quelques-uns de ses personnages-pièces. CRITIQUE / AVIS FILM - Parce que c'est rare, parce que c'est parfois brillant et toujours amusant, "Les Traducteurs" et son intrigue machiavélique proposent un vrai moment de cinéma, où le plaisir de se plonger dans le jeu de rôles et de pistes semble partagé autant par … La mise en scène joue ainsi avec différentes temporalités, et si l'enfermement dans le bunker est central, on verra aussi d'autres lieux. Depuis, plus rien, Roinsard n’avait jamais enchaîné. La peinture des caractères est subtile, puisqu'elle ne cherche pas à tromper directement le spectateur, en présentant des personnages qui resteront - presque - tous fidèles à la première image qu'on s'en fait. La Mondo-Note :. Signes particuliers : Un whodunit qui se perd en route. Un pur Whodunit énigmatique où la réponse ne sera dévoilée que dans les toutes dernières minutes. Un tel film, qui fera immanquablement penser au récent À couteaux tirés, au moins récent mais culte Usual Suspects, est une exception dans le paysage cinématographique français. Your browser either doesn't support Javascript or you have it turned off. Un film qui, seize ans après "36 quai des Orfèvres", interroge au-delà de sa propre histoire. Mais on serait bien mal inspirés de faire la fine bouche sur Les Traducteurs, qui propose de vrais moments de cinéma avec une jolie mise en scène et une aussi belle photographie (Guillaume Schiffman), des bonnes performances des actrices et acteurs, et une intrigue globalement bien ficelée. Qui aime le cinéma apprécie forcément de se faire balader, de se laisser guider dans une illusion jusqu'à y croire fermement. Privilège du film, on les verra souvent tous ensemble, dans des scènes chorales qui sont de belles séquences de cinéma. Cependant, si certains acteurs sont bons, d’autres sont moyens ou même carrément insignifiants. Carte d’identité : Nom: Les Traducteurs Père: Régis Roinsart Date de naissance: 2019 Majorité: 29 janvier 2020 Type : Sortie en salles Nationalité: France Taille: 1h45 / Poids: NC Genre: Thriller. Tous droits réservés. LES TRADUCTEURS : LA BELLE IVRESSE DES MENSONGES. Mais quand les dix premières pages fuitent sur la toile, la course contre la montre commence. Il est préférable de s'être énervé devant le film avant d'attaquer cette chronique. Les Traducteurs le fait bien, si bien même que c'est dans les moments à deux ou trois, un peu plus intimes et aussi plus dramatiques, qu'il perd une petite partie de son élan. Les Traducteurs : La critique du film 30 janvier 2020 Par Victor Van De Kadsye Après le succès remarqué de " Populaire ", on n'avait pas revu Régis Poinsard dans le paysage du cinoche français. Livret de famille: Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Eduardo Noriega, Sidse Babett Knudsen, Alex Lawther, Frédéric Chau, Sara Giraudeau, Patrick Bauchau… Il y a Lambert Wilson, caution de l'élégance - un soupçon perverse - française, mais aussi titulaire d'une renommée au-delà de nos frontières, qui le désigne naturellement comme leader d'une troupe internationale cinq étoiles. C'est une chose d'avoir des stars, encore faut-il les mettre ensemble à l'image. Genre : Thriller, Livret de famille : Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Eduardo Noriega, Sidse Babett Knudsen, Alex Lawther, Frédéric Chau, Sara Giraudeau, Patrick Bauchau…. Type : Sortie en salles Car comme sur un échiquier, il faut sacrifier certaines pièces pour en faire avancer d'autres. L’éditeur se retrouve au coeur d’un chantage financier : il doit verser la somme de 5millions d’euros pour que le piratage cesse. Synopsis : Neuf traducteurs triés sur le volet sont confinés dans un luxueux bunker afin de traduire le dernier roman d’un auteur très connu en un temps record. Peine perdue, puisqu'un maître-chanteur fait fuiter les premières pages, et demande une rançon très conséquente pour ne pas continuer à révéler le manuscrit, attendu par des millions de lecteurs... Donc, qui est le coupable ? On se retrouve ainsi dans l'exercice délicieux mais difficile du narrateur non-fiable, c'est-à-dire aux mains d'un récit qui avance masqué. To see this page as it is meant to appear please use a Javascript enabled browser. Un parti pris qui morcelle le film et affaibli sa montée en puissance en brisant les codes du film d’enfermement. Les Traducteurs est le thriller de ce début d’année à ne pas manquer si vous aimez les retournements de situation à n’en plus finir ! Le pitch ? Et plus le film avance, plus son équilibre se trouve menacé par l'envie d'expliquer, de montrer, de proposer des pistes qui sont traitées également, fausses ou réelles. Huit ans que l’on attendait le retour de Régis Roinsard, cinéaste qui s’est révélé avec son premier long-métrage, l’apprécié Populaire avec Déborah François et Romain Duris. Alors qu'on pouvait s'attendre à un véritable huis clos, la résolution viendra d'autres temps et aussi d'autres lieux d'action. Taille : 1h45 / Poids : NC Malheureusement, rien ne va se passer comme espéré pour Régis Roinsart, et pour son film. Les Traducteurs est un thriller tout en rebondissements qui nous plonge dans une intrigue vertigineuse au cœur du monde de l’édition. Autre ambition, l’idée de faire un film à onze, avec une impressionnante galerie de comédiens internationaux, chose bien plus difficile qu’il n’y paraît en terme de mise en scène et de gestion des personnages. Après Populaire, c'est une surprise de voir Régis Roinsard à la direction d'un film d'une ambition certaine, avec un casting international, et l'exploration d'un genre plutôt rare dans le paysage français. Père : Régis Roinsart Majorité : 29 janvier 2020 CRITIQUE / AVIS FILM - Disponible sur Netflix depuis le 30 octobre, "Bronx" est un pur Marchal, ivre de testostérone, de violence et de tragédie policière. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Le scénario est ainsi très dense, et on sent que l'écriture et la construction de l'énigme ont été soignées, mais c'est peut-être là que le film en fait trop. Army of the Dead sur Netflix : les zombies de Zack Snyder seront très réalistes, Aliens le retour sur Prime Video : le film doit beaucoup à Arnold Schwarzenegger, Justice League : le réalisateur veut une Snyder Cut en noir et blanc (et une sortie au cinéma), Copyright © 2006-2020 cineserie.com. La bande-annonce ci-dessus. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces. Il le fait enfin avec Les Traducteurs, thriller ambitieux aux ambitions justement multiples. Le film a cette forme d'abondance, appréciable pour le spectacle mais qui pèse parfois sur le suspense. Bullet Proust. Date de naissance : 2019 Il y a Alex Lawther, le traducteur anglais, la Russe Olga Kurylenko (d'origine ukrainienne dans la vraie vie), la Danoise Sidse Babett Knudsen, l'Italien Riccardo Scamarcio, Frédéric Chau en traducteur chinois, et d'autres encore. Si c'est plaisant à l’œil et aux sensations, avec notamment une scène "d'action" très réussie, c'est aussi une perte de repères qui complexifie encore plus le scénario, et ce avec une sorte de contre-performance : certains passages sont délibérément trompeurs et créent un trouble inutile. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces. Accueil; Culture « Les Traducteurs », un thriller littéraire haletant. X-Men Le Commencement sur C8 : qui est vraiment Le Club des Damnés dans les comics ? À qui peut-on faire confiance ? Dommage. Premier poids que va se traîner Les Traducteurs comme un boulet au pied, une construction plus que maladroite. Les Traducteurs réussit à prendre son idée au sérieux, tout en pensant au plaisir que l'on doit retirer de l'expérience. Peu de productions françaises ont cette ambition, ou alors l'ont mais sans mettre à disposition les ressources nécessaires. Un site. Le coupable est forcément dans la pièce…. Trop de choses vont se rencontrer au point de rendre le film branlant, en plus de le faire ronronner. This page is having a slideshow that uses Javascript. Nationalité : France La gymnastique intellectuelle qu’il nous impose renforce la puissance des situations, malgré des transitions parfois brusques.

Black Friday Transavia, Code Promo Sneaker District Juin 2020, Citation La La Land Français, Pastel Diplomatie Candidature, Organigramme En Ligne Google, Air Caraïbes Réservation, Mont Athos Photos,

Commentaire de célibataire :